apprenti peintre

L’effort substantiel fait par le Gouvernement en faveur de l’apprentissage dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » porte ses fruits.

Il n’en reste pas moins que ces contrats représentent un investissement certain pour les entreprises cependant perçu comme un investissement en capital humain. 

Nombreuses entreprises, souffrant d’une pénurie de main d’œuvre, notamment d’ouvriers qualifiés, voient dans ce recours à l’apprentissage une opportunité de  former des jeunes qui viendront renforcer leur effectif à l’issue de leur formation.

Néanmoins, des employeurs évoquent le risque important qu’ils prennent sachant, qu’une fois formés, les apprentis ne sont nullement tenus de travailler pour l’entreprise une fois l’apprentissage terminé. 

J’ai donc cosigné une proposition de loi visant à apporter à l’entreprise une garantie de retour sur investissement.

Si celle-ci le souhaite, elle pourrait ainsi demander à l’apprenti de s’engager à travailler dans l’entreprise pour une durée égale à sa durée d’apprentissage à l’issue de cette formation.

Restons en contact 

Besoin de me contacter ?
N’hésitez pas !

Consultez la liste de mes permanences parlementaires 
ou écrivez-moi directement.

En lien avec Bernard Bouley

Twitter Social Icon Rounded Square Color

Twitter Social Icon Rounded Square Color