Le 30 janvier 2020, la Cour européenne des droits de l’Homme condamnait la France en raison de sa surpopulation carcérale et lui enjoignait de résorber cette dernière. Deux réponses pouvaient dès lors être apportées : augmenter le nombre de places de détention ou, plus simplement, vider les prisons. Le gouvernement, profitant de la crise sanitaire, a choisi la seconde option. Le nombre de personnes détenues est ainsi passé de 70 651 au 1er janvier 2020 à 58695 au 1er juillet 2020.

Si dans l’absolu l’on ne peut que se féliciter que le taux d’occupation carcérale passe à 97 %, la méthode retenue pour parvenir à un tel résultat est cependant éminemment critiquable : justice au ralenti et élargissement anticipé des personnes condamnées sont précisément les fléaux qui rongent notre politique pénale, minent la confiance des Français et des forces de l’ordre dans la Justice et confortent les délinquants dans un sentiment d’impunité les incitant à récidiver...

Le 24 septembre dernier, j'ai eu le plaisir de rencontrer les Maires d’Abbéville-la-Rivière et d’Arrancourt pour évoquer les dossiers qui leur tiennent à cœur. Après ce moment enrichissant, j'ai rejoint Guy DESMURS pour l'inauguration du 5ème salon de la gastronomie et des sites remarquables du goût à Méréville.

Méréville est la capitale du cresson qui a évidemment été mis à l’honneur. Mais ce rendez-vous, désormais incontournable, est aussi l'opportunité de rappeler la tradition du bon goût et du bien manger à Méréville et en Sud Essonne...

Le budget de la France pour 2022 s'annonce catastrophique pour l'équilibre budgétaire de notre pays. Alors que les Français ne savent toujours pas qui paiera le "quoi qu'il en coûte" de la pandémie de la COVID-19, le gouvernement a décidé de lâcher les vannes !

Tout le monde l'a bien compris, ce budget n'a qu'un objectif : permettre à Emmanuel Macron de conserver son fauteuil de Président de la République en avril prochain...

La commune de Pussay a organisé, le 18 septembre dernier, une très belle cérémonie. Le Maire de la commune Grégory Courtas, et la Municipalité ont voulu célébrer les 100 ans du monument aux Morts de la commune et rendre hommage aux Morts de la Grande Guerre et à tous ceux qui ont été mobilisés et ont combattu lors de ce terrible conflit.

En compagnie de Johann Mittelhausser, Président de la CAESE et Maire d’Angerville, et de nombreux élus du secteur, des Anciens Combattants et des habitants, j’ai pu profiter d’une exposition sur les différents monuments aux morts de la région présentée dans la salle des fêtes...

Restons en contact 

Besoin de me contacter ?
N’hésitez pas !

Consultez la liste de mes permanences parlementaires 
ou écrivez-moi directement.

En lien avec Bernard Bouley

Twitter Social Icon Rounded Square Color

Twitter Social Icon Rounded Square Color